Skip to content Skip to navigation Logo Verbraucherzentrale Bundesverband

05.09.2007 > Dokument

BEUC statement on latest Mattel recall

Quelle: 
Peter Atkins – fotolia.com
The latest recall of Mattel toys would suggest that the company is carrying out more safety checks on its products. This is good but questions remain about the previous actions of the company and more widely about the enforcement of product safety laws in Europe. The current European laws on toy safety have not been properly enforced in recent times by national authorities. There is also an urgent need to bring more coherence to the many different EU laws on the safety of consumer products generally. There are divided responsibilities in the Commission for seeing that national authorities fulfil their obligations to apply and enforce EU laws on product safety - this situation leads to legal and administrative confusion and to bad regulation of product safety.

As to Mattel, we note with concern recent media reports that the company has been attacking the product safety regime in the US. We hope that their attitude to European law is more positive.Déclaration du BEUC sur le dernier retrait de Mattel

Le dernier retrait de jouets par Mattel semble suggérer que cette société effectue de plus amples tests de sécurité sur ses produits. Ceci est positif mais des questions demeurent quant à ses actions précédentes et de manière plus générale quant à la mise en œuvre de la législation sur la sécurité des produits en Europe. La législation sur la sécurité des jouets en vigueur actuellement dans l’Union n’est pas correctement mise en œuvre par les autorités nationales. Il est urgent d’apporter plus de cohérence entre les différentes législations de l’Union sur la sécurité des produits de consommation. Par ailleurs, au sein de la Commission, la responsabilité de veiller à ce que les autorités nationales remplissent leurs obligations et appliquent ces législations est scindée - cette situation entraîne une confusion juridique et administrative et en fin de compte, engendre une mauvaise réglementation de la sécurité des produits.

Concernant Mattel, la presse rapporte que cette société a décidé d’attaquer à la législation américaine sur la sécurité des produits. Nous espérons qu’elle adopte une attitude plus positive vis-à-vis de la législation européenne.